Ce qui m'ennuie, avec ce « nouveau style » qui semble vous plaire, c'est que si je décide de l'appliquer à mon thème de prédilection (les filles un peu idiotes un peu à poil, pour ceux qui n'auraient pas connu ce blog avant la naissance de Gaston), on se retrouve avec un genre de sous-Arthur de Pins un poil vulgaire :



Illustration - Poufiasse




Vous me direz, rien ne m'obligeait à dessiner des tétons qui pointent et un nombril qui dépasse.




Et vous avez raison.
Demain, je tente autre chose.